Tadeusz Kantor
Ma Pauvre Chambre de l'Imagination

du 2 mars au 31 décembre 2015

Tadeusz Kantor

Ma Pauvre Chambre de l’Imagination

(Kantor par lui-même)

Traduit du polonais par Marie-Thérèse Vido-Rzewuska

Préface de Jean-Pierre Thibaudat

J’aimerais me concentrer sur le courant qui mène du théâtre zéro, à travers le happening et le théâtre impossible, vers le théâtre de la mort. Chacune de ces étapes est importante. Et si je revendique les valeurs que j’ai découvertes, je me garde de traiter ce fait en mégalomane et de considérer que je suis seul à avoir montré la voie car c’est quelque chose qui, dans l’art, ne se produit pas. Découvrir ! – cela se passe comme dans la science.

"Ma voie vers le théâtre de la mort", (extrait)

Ce volume se propose de constituer une introduction à la vie et à l’oeuvre à travers les mots mêmes de celui qui aura durablement marqué l’art de son siècle.

Sommaire :

- Ma biographie

- La chaise et son histoire

- Ma voie vers le théâtre de la mort

- Parler de soi à la troisième personne

- Souvenir

- Quelqu’un finalement

- Le premier acteur

- Sauver de l’oubli

- Dès le début, dans mon credo…

- Brève histoire de ma vie

À l’occasion du centenaire de la naissance de Tadeusz Kantor, les Solitaires Intempestifs publieront deux autres volumes de ses textes :

Écrits (1) Du théâtre clandestin au théâtre de la mort en avril 2015 et

Écrits (2) De "Wielopole Wielopole" à la dernière répétition en juillet 2015.

Événements :

- Les origines de Wielopole Wielopole les origines, Bibliothèque polonaise de Paris, exposition du 3 au 23 avril 2015

- Tadeusz Kantor artiste du XXIe siècle, Théâtre de l’Odéon, 13 avril 2015

Photographie (C) Jacquie Bablet - Débat avec D. Bablet au Centre Pompidou, à l’occasion de La Classe morte. Septembre 1983.

menu