Seong-Jin Cho
winner of the Chopin Competition

du 6 novembre au 31 décembre 2015

LE PIANISTE SUD-CORÉEN SEONG-JIN CHO REMPORTE LE PREMIER PRIX AU PRESTIGIEUX CONCOURS CHOPIN

Deutsche Grammophon sort un disque réunissant les captations en direct des grands moments du concours qui ont valu le premier prix au jeune Seong-Jin Cho de vingt-et-un ans

Varsovie, le 21 octobre 2015. Deutsche Grammophon (DG) est fière de présenter le premier disque de Seong-Jin Cho, lauréat du 17e Concours international de piano Frédéric-Chopin. Cho a remporté le premier prix, l’une des récompenses les plus prestigieuses dans le monde de la musique classique. Les résultats ont été donnés mardi 20 octobre 2015 au terme de trois semaines d’épreuves – trois étapes éliminatoires et une finale. Le disque, dont la sortie internationale est prévue le 6 novembre, renfermera le meilleur des morceaux interprétés par le pianiste sud-coréen de vingt-et-un ans durant les épreuves éliminatoires. Cet album marque le début d’une coopération à long terme entre DG et l’Institut Frédéric Chopin, dont l’objectif est de faire connaître les interprètes de Chopin les plus remarquables au public le plus large possible.

Organisé pour la première fois en 1927 à Varsovie, le Concours international de piano Frédéric-Chopin se tient tous les cinq ans depuis 1955. C’est aujourd’hui le plus grand concours de piano classique, un statut que lui valent de hautes exigences en matière de qualité artistique et un bilan impressionnant pour ce qui est de la révélation de talents exceptionnels. La liste des lauréats présente la plus grande concentration de légendes du piano que l’on puisse imaginer. On y trouve notamment des grands noms du catalogue DG comme Maurizio Pollini, Martha Argerich, Krystian Zimerman, Yundi Li et Rafał Blechacz. Dans la liste tout aussi remarquable des deuxième prix figurent Vladimir Ashkenazy et Mitsuko Uchida, deux pianistes du label frère de DG, Decca.

Seong-Jin Cho est né à Séoul, en Corée du Sud, le 28 mai 1994. En 2008, il remporte le Concours Chopin des Jeunes Pianistes et trois ans plus tard il obtient un troisième prix au Concours Tchaïkovski de Moscou. Il vit à Paris et s’est déjà produit avec de grands chefs et des orchestres prestigieux, notamment avec Valery Gergiev et l’Orchestre du Théâtre Mariinsky, Myung-Whun Chung et l’Orchestre philharmonique de Radio France, Yuri Temirkanov et le Philharmonique de Saint-Pétersbourg, Mikhail Pletnev et l’Orchestre national de Russie.

Seong-Jin Cho s’est exprimé ainsi sur le Concours Chopin : « Cela a été une expérience merveilleuse de participer à ce grand concours, et mon rêve de remporter le premier prix est devenu réalité. La musique de Chopin nous dit tellement de choses sur la condition humaine et parle directement au cœur. J’espère que ce disque Deutsche Grammophon touchera tous ceux qui l’entendront. »

Plus de quatre cent cinquante pianistes de quarante-cinq pays nés entre 1985 et 1999 ont posé leur candidature au Concours Chopin 2015. Le comité d’admission de l’Institut Chopin en a invité cent soixante à l’étape préliminaire qui a eu lieu à Varsovie en avril ; soixante-dix sept ont été sélectionnés par le jury pour passer les trois étapes éliminatoires, du 3 au 16 octobre ; dix ont été retenus pour la finale ; et Seong-Jin Cho en est sorti vainqueur, remportant le premier prix doté de 30.000 € ainsi que le prix de la Société Frédéric Chopin qui récompense la meilleure interprétation d’une polonaise.

"Deutsche Grammophon est ravie que sa nouvelle coopération stratégique avec l’Institut Frédéric Chopin soit lancée par ce disque qui capture la passion et la beauté du Chopin de Seong-Jin Cho", a commenté Costa Pilavachi, vice-président Artists & Répertoire d’Universal (section classique). "À l’issue de trois semaines de compétition intense et pleines d’extraordinaires moments de musique, nous avons été captivés par les merveilleuses interprétations qui ont valu à Seong-Jin Cho le premier prix et sommes convaincus qu’il est destiné à devenir l’un des pianistes les plus remarquables de sa génération. Le Concours Chopin est la référence à l’aune de laquelle sont mesurés tous les autres concours. C’est le roi des concours, qui cristallise ce que la musique classique a de meilleur et pour cette raison suscite l’attention du monde entier. Nous nous réjouissons de pouvoir faire découvrir le Concours Chopin à un large public à travers notre campagne dans les médias sociaux, le streaming en direct de la finale, et maintenant avec la sortie du premier disque de Seong-Jin Cho."

Dr. Artur Szklener, directeur de l’Institut Chopin, a salué en Seong-Jin Cho une étoile montante du piano : "La musique de Chopin, qui est au cœur du répertoire pour piano, permet de tout tester chez un interprète, depuis la qualité de sa technique jusqu’à la profondeur de son intelligence artistique et de son imagination. Cette année, le Concours Chopin a attiré un nombre record de candidats du monde entier. La plupart des concurrents qui se sont retrouvés dans les épreuves finales ont atteint des sommets pianistiques et profondément ému le public. Seong-Jin Cho est sorti clairement vainqueur avec son jeu transcendant. Grâce à notre nouvelle coopération avec Deutsche Grammophon, le public du monde entier va maintenant être en mesure de découvrir la puissance d’émotion et les nuances d’expression de son interprétation de Chopin ainsi que la maturité de sa conception."

menu