Rencontre avec Agata Tuszyńska

mercredi, 19 octobre 2016 à 19h
Présentation de son livre La fiancée de Bruno Schultz
Librairie Polonaise

L’Institut polonais est heureux de vous convier à une rencontre avec Agata Tuszynska, écrivaine et romancière polonaise, auteur du roman La fiancée de Bruno Schulz nommé au Prix Femina et au Prix Médicis 2015 (traduction par Isabelle Jannès-Kalinowski, éditions Grasset, 2015).

Agata Tuszynska parlera de son travail de découverte de la vie de Bruno Schulz, grand écrivain polonais d’avant-guerre, de son expérience de recherche et de reconstitution de l’histoire oubliée et méconnue qui lui a valu des publications de ses livres dans le monde entier.

Ce récit évoque la vie et l’oeuvre de Bruno Schulz par le prisme de sa fiancée Juna. Bruno Schulz est mort assassiné pendant l’occupation, période traitée dans la seconde partie du livre. On remarquera les passages consacrés à la mise en place de la répression antisémite en Pologne occupée ou encore la description de l’insurrection de Varsovie en 1944 qui a abouti à la destruction totale de cette cité.

Ce récit marqué par l’amertume, témoigne notamment de l’impossibilité des sentiments d’être vécus pleinement en raison d’obstacles personnels, historiques, ou culturels, c’est aussi l’évocation du monde culturel polonais de l’avant-guerre : il y est évoqué l’activité de Gombrowicz, de Zofia Nalkowska, Wittlin, Wankowicz, Maria Kuncewiczowa, organisatrice de réceptions littéraires. Une autre particularité réside dans le fait que le récit est fait alternativement à la première et la troisième personne du singulier, lorsqu’il s’agit de Juna, comme pour marquer encore davantage cette distanciation d’avec cet homme, décidément insaisissable…

Romancière, biographe, poète, journaliste et femme de théâtre, Agata Tuszynska est l’une des personnalités les plus en vue de la littérature polonaise contemporaine. Installée à Varsovie, elle est l’auteur d’une biographie d’Isaac Bashevis Singer (Singer, paysages de la mémoire, Noir sur blanc, 2002) ainsi que d’Une histoire familiale de la peur (2006), Exercices de la perte (2009) et Wiera Gran : l’accusée (2011), tous publiés chez Grasset.

Entrée libre

Librairie Polonaise

123, bd Saint-Germain 75006 Paris
M° Odéon/Mabillon
http://www.librairiepolonaise.com/

menu