Kronos

du 21 septembre au 30 octobre 2016

En 2013, Rita Gombrowicz décide de publier le journal intime de son époux, intitulé Kronos, qui révèle des facettes inconnues de Witold Gombrowicz.

En mai 2013, Rita Gombrowicz, la veuve de l’écrivain, a présenté à Varsovie pour la première fois à la presse le journal intime intitulé Kronos de Witold Gombrowicz. Rita Gombrowicz a reconnu avoir longtemps hésité à publier ce journal, elle se justifie ainsi : "mais j’ai estimé que quarante-quatre ans après la mort de Gombrowicz, son lecteur est déjà suffisamment familier avec son oeuvre pour comprendre son intimité". On connaissait l’existence de ce journal intime dans lequel Witold Gombrowicz notait à partir de 1953 tout ce qui avait trait à sa vie intime, ses états d’âme et sa vie sociale, mais l'oeuvre restait inédite.

Kronos, sorti en Pologne en édition populaire en mai 2013, a provoqué un scandale. Il a été en tête des bestsellers pendant plusieurs mois. L’édition en fac-similé du manuscrit intégral est parue en octobre 2013 et la traduction française (par Malgorzata Smorag-Goldberg) a été publiée en septembre 2016.

menu