Plurilinguisme et auto-traduction : langue perdue, langue sauvée

du 21 octobre au 22 octobre 2016
Colloque international

Plurilinguisme et auto-traduction : langue perdue, langue sauvée

Vendredi 21 octobre 2016

LIEU : Salle des Actes, 17, rue de la Sorbonne, 75005 Paris

9h30 - 10h

- Ouverture du colloque par Alexis Tadié, directeur de l’Ecole doctorale IV (Université Paris-Sorbonne),

- Mot de bienvenue des directeurs des centres de recherche : Xavier Galmiche (Paris-Sorbonne / EUR’ORBEM), Delphine Bechtel (Paris-Sorbonne /CIRCE),

- Introduction par les organisatrices M. Smorag-Goldberg et A. Lushenkova Foscolo

10h - 11h15

Autotraduction : cadre théorique, pistes de réflexion

Président de séance : Jean-René Ladmiral, (Paris-Ouest Nanterre)

- Peeter Torop (Université de Tartu, Estonie / CECT), « La sémiotique de l’autotraduction »

- Olga Anokhina (ITEM CNRS/ENS), « L’autotraduction ou comment annuler la clôture du texte ?

- Rainier Grutman (Université d’Ottawa), « La dynamique de l’autotraduction verticale »

Discussion et pause café

11h45-13h00

Poètes régionaux : centre et périphérie

Président de séance : Régis Gayraud (Université de Clermont Ferrand/CELIS)

- Jean-Yves Masson (Paris-Sorbonne/CRLC), « Considérations sur le phénomène de l’autotraduction chez les poètes de langues régionales »

- Christine Lombez (Université de Nantes/IUF, L’AMo) « Régionalisme et autotraduction pendant l’Occupation (1940-44) : la poésie d’Oc et ses enjeux »

- Yana Egorova-Moral (doctorante/CELIS, Université de Clermont Ferrand), « Guennadi Aïgui (1934-2006) : entre traduction et création »

Discussion suivie de la pause déjeuner 13h15-14h30

14h30-15h45

Auteurs exophones qui traduisent leurs propres ouvrages : enjeux identitaires ?

Président de séance : Carole Matheron (Paris 3-Sorbonne Nouvelle/CERC)

- Sabine Haupt (Université de Fribourg, Allemagne / Institut de littérature générale et comparée), « “Mein französisches Hirn” et “le nègre dans ma tête”. Auto-traduction et auto-aliénation chez l’écrivaine franco-allemande Anne Weber »

- Iryna Dmytrychyn (INALCO/CREE), « L’auto-traduction comme un geste politique : Olha Kobylianska (1863-1942), entre l’allemand et l’ukrainien »

- Michèle Tauber (Paris 3-Sorbonne Nouvelle/CEAO), « Le yiddish sauvé par l’hébreu : le cas Yos’l Birsteyn »

Discussion et pause café

16h15-17h30

Table ronde animée par Jean-Yves Masson (Paris-Sorbonne / CRLC) : Autotraduction de la poésie ou comment repousser la clôture du texte ?

Stanley Bill (Université de Cambridge), Jean-Gaspard Palenicek (poète, chercheur indépendant), Michèle Tauber (Paris3-Sorbonne Nouvelle CEAO), Xavier Galmiche (Paris-Sorbonne /EUR’ORBEM) : poésie polonaise, tchèque, allemande, yiddish.

Fin de la journée

Samedi 22 octobre 2016

LIEU : Maison de la Recherche, 28, rue Serpente, 75006 Paris

9h30 - 10h45

Processus migratoires et leur reflet littéraire : rapports entre langue et exil

Président de séance : Luba Jurgenson (Paris-Sorbonne /EUR’ORBEM)

- Alexandre Prstojevic (INALCO/CERLOM/EHESS-CRAL), « Danilo Kis ou la vie entre les langues »

- Atinati Mamatsashvili (Université d’Etat Ilia Chavchavadzé, Tbilissi, Géorgie), « Écrire en exil : choix de langues, choix idéologiques et esthétiques. Les écrivains géorgiens exilés en France (1939-1945)

- Magda Renouf (Paris-Sorbonne / EUR’ORBEM), « Czeslaw Milosz : auteur, traducteur, traductologue, et sa poésie en français »

Discussion et pause café

11h15- 12h30

Pratique du bilinguisme ou changement de langue : où s’arrête la réécriture ?

Président de séance : Malgorzata Smorag-Goldberg (Paris-Sorbonne /EUR’ORBEM)

- Michaël Oustinoff (Université de Nice Sophia Antipolis /LIRCES), « Imaginaire des langues et hétéronomie de l'œuvre auto-traduite : le cas de Vladimir Nabokov »

- Tatiana Ponomareva (Musée Nabokov, St Petersbourg), « Vladimir Nabokov: Translating for “an Unborn Reader” »

- Juliette Vion-Dury (Université Paris 13/ CENEL), « “Le dernier démon” : Isaac Bashevis Singer, entre le yiddish et l’anglais »

Discussion suivie de la pause déjeuner 12h45-14h00

14h00-15h45

Etre son propre traducteur : transposition ou réinvention

Président de séance : Anne Coldefy-Faucard (Paris-Sorbonne /EUR’ORBEM)

- Anna Lushenkova Foscolo (Paris-Sorbonne/EUR’ORBEM), « L’auto-traduction chez Marina Tsvetaeva : le “désenvoûtement” par la re-création »

- Heinz Wismann (EHESS, Berlin, Allemagne) « Le poème et son double »

- Stanley Bill (Université de Cambridge), « Traductions du Monde : Milosz en anglais »

- Vladimir Feshchenko (Académie des Sciences de Russie, Institut de Linguistique, Moscou), « Self-Translation of Poetry as the Search for a Universal Language »

Discussion et pause café

16h15 – 17h45 Rencontre avec des auteurs qui réfléchissent sur le multilinguisme

Modérée par Malgorzata Smorag-Goldberg (Paris-Sorbonne /EUR’ORBEM)

Participants : Luba Jurgenson, Nurith Aviv, Eva Hoffman

17h45- 18h Discussion et conclusions du colloque

Réception de fin de colloque

menu