Zofia Rydet : Répertoire, 1978-1990

du 19 novembre au 28 mai 2017
exposition
Jeu de Paume - Château de Tours

L’exposition présente une sélection d’oeuvres issues du projet monumental Répertoire

sociologique, réalisé par Zofia Rydet à partir de 1978 et presque jusqu’à la fin de sa vie, en 1997. Elle commence à travailler à cet ensemble photographique assez tardivement, à l’âge de 67 ans, alors qu’elle est déjà une artiste reconnue, ayant de nombreuses expositions à son actif. L’ensemble Répertoire sociologique comprend environ 20 000 photographies prises dans une centaine d’endroits en Pologne, principalement dans les régions de Podhale, de Haute-Silésie et de Suwałki. Les habitants des maisons photographiées par Rydet – au grand-angle et le plus souvent avec un flash puissant accentuant les détails – posent devant un mur et fixent l’objectif.

Rydet répète ce même mode opératoire pendant près de deux décennies. Convaincue que les objets et les tableaux rassemblés dans le cadre domestique définissent les gens et « révèlent leur psychologie », elle décide de procéder à l’archivage photographique des intérieurs des habitations polonaises.

Ce qui l’intéresse, ce sont les rapports que les gens entretiennent avec les objets et l’architecture, mais aussi la manière dont les préférences esthétiques individuelles, les opinions politiques et religieuses, se manifestent dans l’aménagement de l’espace privé.

Bien que consciente de l’impossibilité de mener cette tâche à son terme et de documenter

l’intégralité des intérieurs polonais, Rydet travaille dans l’urgence, avec une impatience et un

acharnement grandissants, sans vraiment se préoccuper des négatifs rassemblés. Elle prend

l’habitude de retourner, des années plus tard – parfois plus de dix ans –, dans les maisons

qu’elle a visitées auparavant pour tenter de saisir les mutations de la campagne polonaise.

La série Répertoire sociologique se scinde en plusieurs sous-ensembles, qui pour une part

échappent aux règles que Rydet s’était fixées initialement pour la prise de vue. Certains d’entre eux acquièrent le statut de séries autonomes, comme Femmes sur le pas de la porte, notamment présentée au Jeu de Paume – Château de Tours. Nombre des photographies présentes dans les archives analogiques de Répertoire sociologique résultent d’un inventaire obsessionnel de divers objets ou événements (tels que téléviseurs, tapisseries brodées, fêtes, charrettes, photographies appartenant aux habitants, qu’elle a agencées pour la prise de vue, pierres tombales) ou dérogent complètement à la logique du projet (toutes sortes de « choses bizarres », des esquisses pour des séries à caractère conceptuel qui n’ont jamais vu le jour, des « erreurs » visuelles surprenantes, par exemple sur les miroirs).

Zofia Rydet, occupée de façon ininterrompue par ses voyages et la photographie, ne fait

presque jamais de tirage des négatifs de Répertoire sociologique. Ainsi, seule une part infime en demeure connue. L’exposition « Zofia Rydet. Répertoire, 1978-1990 » – dont une version plus étendue a été montrée au Musée d’Art moderne de Varsovie – est en quelque sorte le résultat d’un projet de recherche et de valorisation de trois ans autour de Répertoire sociologique. Il est le fruit de la collaboration de quatre institutions : la Fondation des arts visuels, le Musée d’Art moderne de Varsovie, le Fondation Zofia Rydet et le Musée de Gliwice. Grâce à ces recherches, la quasi-intégralité des images de Répertoire sociologique ont pu être numérisées et mises à disposition sur Internet, ainsi que de bien d’autres documents originaux conservés dans les archives de la Fondation Zofia Rydet (www.zofiarydet.com).

Sebastian Cichocki

COMMISSAIRES

Sebastian Cichocki, Musée d’Art moderne, Varsovie

Karol Hordziej, Fondation des arts visuels, Cracovie

Photographie:

De la série « Répertoire sociologique »

Zofia Rydet

Courtesy Fondation Zofia Rydet.

© Musée d’Art Moderne, Varsovie, Pologne

Jeu de Paume - Château de Tours

25 avenue André Malraux
37000 Tours
http://www.jeudepaume.org

menu