LUBLIN – PARIS - LUBLIN

du 23 mars au 24 mars 2017
Colloque universitaire à l'occasion du 700e anniversaire de la Ville de Lublin

A l’occasion du 700e anniversaire de la Ville de Lublin, l’association Lubliniana organise, les 23 et 24 mars 2017 à Paris, un colloque avec la participation d’ universitaires et de chercheurs français et polonais :

LUBLIN – PARIS - LUBLIN

700 ans d’itinéraires croisés d’artistes et d’intellectuels polonais.

Échanges et dialogue entre deux villes au cœur de l’Europe.

www.paris-lublin700ans.eu

*

Jeudi 23 mars 2017

Ambassade de Pologne, Hôtel de Monaco

57, rue Saint-Dominique

75007 Paris

Inscription obligatoire : paris.amb.protocole@msz.gov.pl

Vendredi 24 mars 2017

Maison de l’Europe

35-37, rue des Francs-Bourgeois

75004 Paris

Inscription obligatoire à la conférence, dans la limite des places disponibles, sur notre site ou par mail adressé à : europe1@paris-europe.eu

Le premier contact de Lublin avec la France remonte à 1277, l’année de la fondation à Lublin du couvent des Dominicains par les Frères Prêcheurs de Bordeaux. A partir de 1392, grâce aux échanges commerciaux, de nombreux commerçants, en particulier français, se retrouvent à Lublin. Puis, la création du Tribunal de la Couronne attire la bourgeoisie et l'aristocratie polonaises : au XVIIIe siècle la ville compte de nombreux nouveaux palais, et les représentants de ces grandes familles polonaises nourrissent d'intenses contacts avec la ville de Paris.

Ainsi Stanislas Kostka Potocki (1755-1821), né à Lublin, devient mécène de Jean-Louis David, l'illustre peintre français. D'ailleurs on peut admirer, un portrait peint par David de son mécène polonais le représentant sur un cheval en 1780 ; la comtesse Rosalie Rzewuska née Princesse Lubomirska, (1788-1865), fille de Rosalie Rzewuska, amie de la Reine Marie Antoinette; au XIXe siècle -Konstanty Zamoyski ainsi que l’illustre famille des princes Czartoryski. Autre exemple, celui de Louis Wołowski (1810-1876), qui joua un rôle de premier plan dans les relations économiques franco-polonaises, en tant que co-fondateur avec Xavier Branicki, en 1852 à Paris, de la Banque Crédit Foncier.

Les relations de Lublin avec la France sont aussi très fortement marquées par des figures intellectuelles et artistiques. De ce point de vue, la communauté juive de Lublin a joué un rôle très important, notamment Émile Meyerson (1859-1933), philosophe, et Anna Langfus (1920-1966), romancière et dramaturge, prix Goncourt en 1962.

Dans le domaine du cinéma, citons Bolesław Kamil Plucinski, né à Lublin en 1854, et qui émigra en France où il était connu sous le nom d’Armand Dutertre. Il joua dans une trentaine de films muets dans les années 1920. Il est mort à Nice en 1932.

Également nés à Lublin, les frères Józef et Henryk Wieniawski, occupent une place historique dans le paysage musical de Paris. Enfin, les peintres : Józef Pankiewicz, Eugeniusz Eibisch, Władysław Czachórski, Tytus Sas-Dzieduszycki ainsi qu'Anna Sierzpowska-Zborowska, qui servit de modèle à Modigliani, sont entrés dans le cœur de l'histoire de l'art français. Et, un grand peintre chinois vivant en France depuis 1948, T’ang Haywen (1921-1991) qui séjourna à Lublin en août 1990. Dans le domaine littéraire, Józef Czechowicz, poète, fasciné par Paris où il séjourna au début des années trente du XXe siècle et, pour clore cette liste non exhaustive, le comte Hubert d'Ornano, descendant de Maria Walewska et du maréchal d’Ornano, né au château de Mełgiew, près de Lublin, créateur d’une marque mondiale de la cosmétique Sisley.

Les partenaires de cet évènement seront l'Ambassade de Pologne, Maison de l'Europe de Paris, l'Institut Polonais de Paris et Muzeum Lubelskie à Lublin.

Visuel : Coryright © médiathèque Ville de Lublin

menu