BEKSINSKI : In hoc signo vinces

du 5 décembre au 13 janvier 2018
Exposition
Galerie Roi Doré

Deux ans après l’exposition « Zdzislaw Beksinski et d’autres artistes d’une collection particulière » en 2015/16, la Galerie Roi Doré et Art-maniac ont l’honneur de vous présenter celle entièrement dédiée à Beksinski (1929-2005).

L’exposition « Beksinski – In hoc signo vinces » présente treize huiles sur isorel (ainsi que des dessins et photographies) de l’artiste issues d’une collection particulière. Cet événement offre à tous les amateurs de l’art de Beksinski une occasion exceptionnelle, car les huiles présentées n’ont été montrées qu’une seule fois auparavant, il y a plus de trente ans, restant la plupart du temps inaccessibles au grand public. Cette exposition constitue la première étape d’une série d’expositions qui présenteront les œuvres de l’artiste en France (Salon « Dessin et peinture à l'eau », Grand Palais, Paris, 2018) et en Pologne (Musée de l’Archidiocèse de Varsovie, Varsovie, 2018).

Zdzislaw Beksinski, né en 1929 à Sanok (Pologne) et décédé tragiquement en 2005 à Varsovie, est un artiste peintre, dessinateur, photographe et sculpteur dont l'univers, teinté de surréalisme, est dominé par le rêve et le fantastique. Beksinski a commencé sa carrière artistique par la photographie dans les années 1950, puis s’est tourné vers le dessin. La peinture à l’huile est apparue relativement tard dans sa carrière - ses tableaux sont présentés pour la première fois en 1970 – mais elle devient rapidement la technique la plus représentative de son travail.

Les œuvres de l’artiste évoquent le plus souvent un univers fantastique : paysages étranges et désolés, créatures singulières – humaines ou hybrides – momifiées, en décomposition ou semblables à des squelettes, mais toujours peints et dessinés avec une extrême précision et un sens aigu du détail. Ses œuvres pouvant paraitre à première vue angoissantes et macabres, laissent en réalité place à une sensation de beauté. Comme l’écrit Tadeusz Nyczek, « À force de les voir et revoir, de vivre en leur présence, les tableaux de Beksinski se dévêtissent de leur apparence extérieure en même temps que le regard du spectateur se sublime et pénètre plus haut et plus profondément. (...) » (« Introduction » dans : Beksinski. Photographies, dessins, sculptures, peintures, Anna et Piotr Dmochowski, API, Corée, 1991.)

Vernissage le 2 décembre à 18h

Entrée libre. Du mardi au vendredi de 12h à 19h et le samedi de 13h à 20h

Galerie Roi Doré

6 Rue Sainte-Anastase
75003 Paris

menu