L'intarissable source

du 16 novembre au 19 mars 2018

Traduit par Christophe Jeżewski

Langue d'origine: Polonais

Immense poète polonais, réputé dans toute l’Europe, Cyprian Norwid (1821-1883) fut également prosateur, essayiste, auteur dramatique, théologien, peintre, graveur et sculpteur. Son oeuvre, d’une rare richesse et complexité, porte l’empreinte du philosophe autant que du visionnaire. Véritable prophète des temps modernes, toujours en quête d’une sagesse universelle, nimbée d’intemporalité, il réussit l’exploit de réconcilier pensée chrétienne occidentale et philosophie chinoise comme Goethe l’avait déjà tenté. Longtemps ignorée, la figure exceptionnelle de Norwid prend peu à peu toute son importance au long du XXe siècle. Jusqu’à s’élever à la dimension des trois grands romantiques polonais : Adam Mickiewicz, Juliusz Słowacki et Zygmunt Krasiński.

Surnommé parfois le "Socrate chrétien", admiré par Bergson, Gide, Pound et Gombrowicz, il est considéré par Joseph Brodsky comme "le meilleur poète du XIXe siècle" et par Jean-Paul II comme "l’un des plus grands poètes et penseurs de l’Europe chrétienne". Une stature sans commune mesure que Jan Lechoń résuma en ces termes : "Norwid – c’était dix siècles de polonité et dix-neuf siècles de chrétienté refl étés dans un psychisme unique, à la fois prophétique et décadent, apostolique et aristocratique. C’était un phénomène comme il en arrive un seul sur quelques centaines d’années, une fleur dont la couleur, le parfum et la forme étaient conditionnés par tous les secrets, toute

l’alchimie de la glèbe de la culture polonaise."

Source : https://www.pgderoux.fr/fr/Livres-Parus/LIntarissable-source/261.htm

menu