14e anniversaire de l’adhésion de la Pologne à l’Union européenne

du 27 avril au 6 mai 2018

Aux côtés de la République tchèque, la Slovaquie, la Hongrie, la Lituanie, la Lettonie, l’Estonie, la Slovénie, le Chypre et la Malte, la Pologne a adhéré à l’Union européenne le 1 mai 2004. Il s’agissait du plus grand élargissement de l’Union européenne depuis sa création.

Tout a commencé par la signature le 16 décembre 1991 de l'accord d'association entre la République de Pologne et les Communautés européennes. Le gouvernement de la République de Pologne a déposé le 8 avril 1994 à Athènes une lettre dans laquelle il demandait officiellement l'adhésion de la Pologne à l'Union européenne. Lors du référendum d’adhésion qui a eu lieu le 7 et le 8 juin 2003, 77,45 des Polonais ont dit « oui » à l’adhésion à l’UE.

La Pologne est le pays le plus peuplé et le plus grand parmi les membres qui ont adhéré à l’UE en 2004. C’est aussi la huitième plus grande économie dans l’Union européenne et l’une parmi les plus florissantes.

La Pologne est membre important et actif de l’Union européenne. Elle participe dans tous les débats cruciaux, en l’occurrence celui sur l’avenir de l’Union, sur sa politique migratoire, climatique et économique. L’appartenance à l’Union renforce la position de la République de Pologne sur la scène internationale, et permet de bénéficier de multiples avantages économiques, politiques et sociaux.

A l’heure des évolutions rapides à l’échelle mondiale et dans le contexte du Brexit, la Pologne prône un large débat au sujet de la réforme de l’Union européenne. « L’Union forte, c’est l’union qui est soutenue par tous ses États et Nations. L’Union efficace, c’est l’union qui reçoit un mandat démocratique de la part de ses citoyens européens afin de réaliser les objectifs de la communauté » - dit le Ministre des affaires étrangères de la République de Pologne, dans son exposé devant la Diète le 21 mars 2018.

Le Bureau de l'Attaché de presse du Ministère des affaires étrangères de la République de Pologne

menu