La Pologne

du 2 juillet au 30 septembre 2018

Jules Verne rédigea La Pologne dans le contexte du soulèvement nationaliste polonais de 1848, qui tenta, en vain, de mettre un terme à l’occupation de la Pologne par la Prusse, l’Autriche et la Russie, afin d’établir une nation polonaise libre et indépendante. Jules Verne y retrace l’histoire politique de la Pologne et évoque « la voie de douleurs » sur laquelle l’Histoire jeta le peuple polonais. Estimant qu’une intervention militaire de la France en Pologne déclencherait à coup sûr « une guerre européenne », Jules Verne invite son auditoire à ne pas céder aux « mots d’enthousiasme, de patriotisme, d’honneur »,qui ne sont qu’« orgueil déguisé », mais appelle en revanche la France à honorer sa tradition d’accueil envers les exilés politiques persécutés dans leur pays.

Ce texte inédit, composé à l’âge de vingt ans, révèle les rapports ambigus que Jules Verne entretenait avec la Pologne, qui occupe une place tout à fait singulière dans sa vie et dans son œuvre, comme le montre Patrice Locmant dans sa préface.

Source : http://www.editionsdelherne.com/publication/la-pologne/

menu