La Pologne, les Juifs et le communisme

du 12 janvier au 26 janvier 2011

En 1945, la Pologne communiste hérite d'une situation complexe au regard du monde juif. D'un côté, il lui faut prendre en charge, tant au plan historiographique que mémoriel, l'extermination des Juifs perpétrée par les nazis sur son territoire. D'un autre côté, l'Etat polonais doit faire face à un antisémitisme virulent, symbolisé par le pogrom de Kielce, ville « ordinaire » où, le 4 juillet 1946, la population fait le siège d'un immeuble de rescapés juifs et y assassine une quarantaine de personnes. Enfin, se pose la question de l'intégration des survivants ou de leur émigration...

Ce livre retrace vingt-cinq ans de recherches sur les relations judéo-polonaises.Il s’adresse aux politiques mémorielles de l’Etat communiste polonais et à ses remises en question, ainsi qu’à l’histoire des Juifs dans la Pologne démocratique de l’après-1989.

menu