Gombrowicz, structuraliste de la rue

du 23 mars au 30 juin 2011

«L’œuvre de Gombrowicz est comme une fusée de science-fiction lancée en direction de quelque année 2000 d’un Cap-Canaveral bizarrement situé dans une gentilhommière polonaise d’avant-guerre. Le plus curieux, c’est que cet engin “futurible” est bricolé avec les moyens du bord, un peu de bois, un peu de brique, un peu de boue, rien qu’on n’ait pu trouver à portée de la main dans une cour de ferme, une rue de province d’Europe Orientale, il y a quelque quarante ans », écrivait Kot Jelenski dans Le Monde, quelques mois avant la disparition de l’écrivain (1904-1969).

Près de cinquante ans plus tard, la prophétie Gombrowicz anticipe plus que jamais les questions de notre présent – de la littérature « mondiale » à la planète « mondialisée ».

Auteur d’un Witold Gombrowicz ou l’athéisme généralisé (Seuil, 2000), Jean-Pierre Salgas revient ici sur la trajectoire à rebours de l’« auteur de Ferdydurke », romancier-philosophe passé de la « périphérie de l’Europe » (Pologne) à la « périphérie du monde » (Argentine), avant de s’achever dans l’« entre-centre » (Paris), et se définissant lui-même comme un « structuraliste de la rue ». Commentateur intarissable de ses propres œuvres, il a laissé une multitude d’articles et d’entretiens, dont cinq (inédits en français) plus deux (depuis longtemps inaccessibles) viennent enrichir le présent volume.

Plus d'informations sur le site consacré à Witold Gombrowicz : http://www.gombrowicz.net

Jean-Pierre Salga s’entretiendra avec Jacques Munier, producteur à France Culture de l’émission "À plus d’un titre" le mercredi 25 mai de 13h à 14h30 au Petit Palais.

Entrée libre dans la limite des places disponibles (182)

Plus d'informations sur www.petitpalais.paris.fr

menu