Kinopolska à Lyon

du 2 mars au 18 mars 2012
Cinéma Comoedia

KINOPOLSKA, festival du film polonais en France, organisé à Lyon par le Consulat général de Pologne et I’Institut Polonais de Paris, tient à vous faire partager la découverte des meilleures productions polonaises de ces dernières années, les films les plus remarqués et primés par des festivals en Pologne et à l’étranger. Grâce à une étroite coopération avec le cinéma Comoedia, le festival a emporté un vif succès en 2011. Cette fois à la croisée de diverses thématiques (relations familiales, état de la jeunesse, rôle des nouvelles technologies) ou encore en effectuant une relecture de l’histoire à travers la peinture de Bruegel, les sept fictions contemporaines dressent un portrait très humain de la société et dévoilent de nombreux aspects du cinéma polonais contemporain.

Ouverture du festival - le vendredi 2 mars à 20h00 - projection du film Vertige, en présence du réalisateur Bartosz Konopka, suivi par un débat et un cocktail organisés par le Consulat général de Pologne à Lyon dans le bar à vins le Balcon.

Vendredi 2 mars à 20h

Vertige (Lęk wysokości) de Bartek Konopka

Pologne - 2011 - 1h40 - VOST

Tomek a tout pour être heureux : une carrière de journaliste à la télévision, une femme adorable qui va lui donner bientôt un enfant, un superbe appartement à Varsovie. Mais son père, absent depuis des années, va mal et lance un appel au secours. Petit à petit, la relation avec le père et sa maladie psychique remet en cause sa propre « normalité ».

---

Samedi 3 mars à 11h

Bruegel. Le Moulin et la Croix (Młyn i krzyż) de Lech Majewski

avec Charlotte Rampling, Rutger Hauer, Michael York

Pologne - 2011 - 1h32 - VOST

Année 1564. Alors que les Flandres subissent l’occupation brutale des Espagnols, Pieter Bruegel l’Ancien achève son chef-d’œuvre « Le Portement de croix » où, derrière la Passion du Christ, on peut lire la chronique tourmentée d’un pays en plein chaos. Le film plonge littéralement le spectateur dans le tableau et suit le parcours d’une douzaine de personnages au temps des guerres de religion.

---

Samedi 3 mars à 18h

La Chambre des suicidés (Sala samobójców) de Jan Komasa

avec Filip Bobek, Danuta Borsuk, Karolina Dryzner

Pologne - 2011 - 1h46 - VOST

Dominik, issu d’un milieu très privilégié, fréquente un lycée prestigieux et prépare son baccalauréat. Mais il ne suffit que d’un baiser lors d’une soirée bien arrosée pour que le garçon soit ridiculisé et harcelé par de méchantes remarques sur Facebook. Dominik s’enfuit dans un monde virtuel, animé par une énigmatique « chambre des suicidés ».

---

Samedi 3 mars à 21h

Les Galériennes (Galerianki) de Katarzyna Rosłaniec

avec Anna Karczmarczyk, Dagmara Krasowska, Dominika Gwit

Pologne - 2008 1h17 - VOST

Milena et ses amies ont pris l’habitude de passer leur temps libre dans les centres commerciaux. Pour se payer de temps en temps ce qu’elles veulent, elles acceptent de vendre leurs charmes à des hommes riches. Alicja rejoint le groupe d’amis et, pas à pas, accepte les règles de ce jeu dangereux.

---

Dimanche 4 mars à 11h

Erratum de Marek Lechki

avec Tomasz Kot

Pologne - 2011 - 1h35 - VOST

Quadragénaire discret et renfermé, Michał vit et travaille à Varsovie avec sa femme et son fils. Contraint d’effectuer une mission confiée par son patron, il se rend à Szczecin, sa ville natale, une semaine avant la première communion de son fils. Mais le voyage de Michał, bouleversé par un accident, l’immobilise quelques jours sur place, et le confronte aux fantômes de son passé.

---

Dimanche 4 mars à 16h

Bad Boys. Cellule 425 (Bad boys. Cela 425) de Janusz Mrozowski

Pologne - 2009 - 2h03 - VOST

Prison de Wołów, en Pologne. Neuf cents places, mille quatre cents détenus. Artur, Boguś, Damian, Józek, Julek, Marcin, Marek. Récidivistes, ils purgent des peines de neuf, douze, dix-huit, vingt-cinq ans, à sept dans une cellule de quinze mètres carrés. Ils m’ont accepté dans leur quotidien avec ma caméra... L’administration pénitentiaire polonaise nous a accordé dix jours. »

---

Dimanche 4 mars à 19h

Elle s’appelle Ki (Ki) de Leszek Dawid

avec Roma Gąsiorowska

Pologne - 2011 - 1h33 - VOST

Ki est jeune, égoïste et insouciante. Elle aime beaucoup son fils, mais n’a pas de travail fixe et le père de cet enfant n’est pas à la hauteur. Ki utilise tous ceux qui passent sur son chemin, en essayant en même temps de changer sa vie en un « cri artistique ». Tour à tour irritante, attachante, agressive et fragile, Ki ne laisse personne indifférent.

Cinéma Comoedia

13 avenue Berthelot
69007 Lyon
http://www.cinema-comoedia.com

menu