Krystian Lupa
Perturbation

du 13 novembre au 14 novembre 2013
spectacle d'après le roman de Thomas Bernhard
La Comédie de Clermont-Ferrand - Scène nationale

Perturbation

spectacle de Krystian Lupa

d’après le roman de Thomas Bernhard

13 et 14 novembre 2013 à 19h30

La Comédie de Clermont-Ferrand - Scène nationale

Le théâtre de Krystian Lupa est un continent. On y entre progressivement, sans rien forcer. Le récit, l’intrigue, la psychologie des personnages, l’efficacité dramatique, la beauté voulue pour elle-même ne sont pas ce qui occupe le metteur en scène polonais. Son théâtre regarde ailleurs. De l’autre côté ou dans les profondeurs. Là où l’homme ne se comprend plus lui-même. Lupa aime la lenteur, jusqu’à la dilatation du temps, les comédiens et leurs turbulences les plus intimes, la scène, comme lieu de la vérité des êtres et la littérature. Perturbation est le quatrième texte de Thomas Bernhard – celui qui lui valut reconnaissance (1967) – que Krystian Lupa adapte pour la scène. Dans les Alpes autrichiennes, un jeune homme accompagne son père médecin dans sa tournée quotidienne. Il avait imaginé se rapprocher de lui à la faveur de cette journée particulière. Le voilà devenant peu à peu témoin du délabrement des êtres et du chaos du monde. Perturbation appartient à ces grands textes des littératures russe ou germanique avec lesquels Krystian Lupa, qui pratique ces deux langues, dialogue depuis des années, Les Frères Karamazov de Dostoïevski, Les Somnambules de Broch, Le Maître et Marguerite de Boulgakov ou encore L’Homme sans qualités de Musil… Lupa lui-même compare ces textes à des magmas. Inutile de chercher sur le plateau le fil de l’histoire, ni même sa cohérence : tout y est transformé, déplacé, en mouvement mais avec une rare précision. De ces textes, il reste des traces, des ombres, des fragments dont nous sommes les rêveurs éveillés. Inscrit dans la prodigieuse histoire du théâtre polonais, entre l’œuvre de Kantor et celle de Warlikowski, le théâtre de Lupa commence à proprement parler lorsque le comédien et le spectateur acceptent de perdre tout esprit de maîtrise et s’abandonnent à la seule puissance d’un événement. Il est une expérience de la liberté intérieure.

avec John Arnold, Thierry Bosc, Valérie Dréville, Jean-Charles Dumay, Pierre-François Garel, Lola Riccaboni, Mélodie Richard, Mathieu Sampeur, Anne Sée, Grégoire Tachnakian adaptation, scénographie et lumière Krystian Lupa collaborateur artistique Lukasz Twarkowski costumes Piotr Skiba interprète Mariola Odzimkowska

L’Arche éditeur est l’agent théâtral du texte dans sa version originale

AUTOUR DU SPECTACLE

REGARDS SUR LE THÉÂTRE POLONAIS, DE GROTOWSKI À WARLIKOWSKI

conférence de Stéphanie Lupo, actrice performeuse,

historienne de l’art et auteure

mardi 12 novembre à 20:00

maison de la culture salle Vialatte (entrée rue Abbé-de-l’Épée)

entrée libre, réservation recommandée

en partenariat avec l’Institut Polonais de Paris

La Comédie de Clermont-Ferrand - Scène nationale

www.lacomediedeclermont.com

Tarifs:

de 27 à 7 € la place

Maison de la culture

Salle Jean-Cocteau

boulevard François-Mitterrand

Clermont-Ferrand

Tram (arrêt Maison de la culture)

Bus 4, 8 et 13 (arrêt Maison de la culture)

menu