Bac à sable

du 4 décembre au 28 décembre 2013
de Michał Walczak mise en scène Ewa Rucińska
Manufacture des Abbesses

LE BAC A SABLE (Piaskownica)

de Michal Walczak

mise en scène : Ewa Rucińska

Compagnie du Soir

La première en France le mercredi 4 décembre, en présence de l'auteur.

Avec:

Simon Jeannin - LUI

Ewa Rucińska - ELLE

traduction: Barbara Siwicka

consultation : Małgorzata Kaczmarska

Le Bac à sable, à travers la rencontre dans un bac à sable d’ELLE et de LUI, leurs conversations, leurs conflits, les moments de partage et de solitude, parle de l’immaturité, de la peur de grandir, de la peur de la rencontre avec l’autre, de l’intimité, enfin de l’amour.

La peur de faire entrer quelqu’un sur «notre territoire», dans notre vie est une crainte universelle qui nous accompagne tous et qui, peu à peu, devient une obsession de notre époque.

La rencontre de deux enfants – ou peut-être sont-ils déjà des adultes ? – autour bac à sable est un prétexte pour parler de la condition des jeunes, et des jeunes adultes qui doivent choisir entre la liberté et l’amour, l’indépendance et la communauté et décider de ce qui est le plus important pour chacun d’entre eux.

Dans la mise en scène, nous avons a décidé de suivre l’idée principale de l’auteur, à savoir : parler au moyen de symboles et d’images. Nous partons donc de l’image du bac à sable qui devient un territoire de jeux et d’expérimentation pour nos deux personnages, aussi bien sur le plan réaliste (les jeux d’enfants avec des jouets) que sur le plan émotionnel.

Dans les six tableaux, les personnages passent par un chemin de quête et de croissance en essayant de sortir de leurs propres complexes, préjugés, peurs, blessures. Pour pouvoir peut-être enfin en finir avec les simulations de la vie dans les jeux enfantins et enfin s’autoriser la réalisation des fantasmes.

Pour approfondir les silhouettes des deux personnages, leurs histoires, et leurs relations, entre tous les tableaux nous utiliserons des scènes muettes avec une création musicale et, toujours par le langage des symboles, nous racontons les vies, les rêves, les envies de ces personnages. Le but est de plonger le spectateur à chaque nouveau tableau plus pleinement dans le vrai sens de cette parabole enfantine.

Manufacture des Abbesses

7 Rue Véron
7 Rue Véron, 75018 Paris
http://www.manufacturedesabbesses.com/

Du 4 au 28 décembre 2013

mercredi / jeudi / vendredi / samedi - 19h

Tarif réduit pour les Amis de l'Institut Polonais : 13.00€ ( au lieu de 24.00€)

menu