Bienvenue à la version béta du nouveau site web de l’Institut Polonais. Ce site est encore en construction et nous sommes désolés pour tous les inconvénients encourus lors de son utilisation. Vous pouvez toujours consulter l’ancienne version du site en cliquant sur ce communiqué.
application-beta-checkbox-info
du 1 mars 2017
au 31 décembre 2017

"Skiz"

de Gabriela Zapolska

La pièces de théâtre "Skiz" de Gabriela Zapolska, comédie à la Marivaux, paraît dans la nouvelle traduction de Elżbieta Koślacz-Virol et Arturo Nevill, à l'occasion du 160e anniversaire de la naissance de Gabriela Zapolska, femme de lettre polonaise, auteur dramatique et actrice.

Skiz

"Skiz"

de Gabriela Zapolska

Après le succès de la pièce de Zapolska, “La Morale de Madame Dulska”écrite en 1906, “Skiz”, une autre pièce de Gabriela Zapolska écrite en 1908, à l’époque de Mloda Polska, courant littéraire et poétique, qui prévalait alors, fait partie du répertoire classique polonais.

L’auteure dramatique (de 37 pièces de théâtre), a voulu rompre avec l’opinion de ses contemporains, la classant en tant que “naturaliste”.

Dans “Skiz”, Zapolska remonte le temps, puise dans ses souvenirs d’enfance en Volhynie et écrit une comédie à quatre personnages, deux couples : jeune et plus âgé. L’action de la pièce se passe en Podolie, dans la propriété du jeune couple. Un couple amis, souvent en voyage en Europe, leur rend visite. La finesse d’une psychologie dont Zapolska a été maitresse tout au long de ses écris, développe une action basé sur le jeu de séduction, d’amour et de la trahison, vécus différemment par les personnages qui leur révèlent leurs faiblesses, leurs manques, face à leur âge, dans leurs relations réciproques.

“Skiz”- le jeu de cartes apparenté au tarot, permet à une héroïne de la pièce –Lulu, de jouer efficacement sa vie, et de faire face à la situation personnelle devant laquelle elle se trouve confrontée. La pièce, publiée dès 1909, a été joué avec succès par plusieurs théâtres polonais et à l’étranger.

Gabriela Zapolska

Gabriela Zapolska

1857-1921

Une femmes de lettres. Et quelle femme ! Elle a tout fait dans sa vie tumultueuse : auteur dramatique, romancière, actrice, reporter, elle créa aussi des pièces de théâtre satyriques. Représentante du naturalisme polonais, elle fut connue pour ses écrits raillant la morale étroite de la bourgeoisie d’alors.

Fille d’un propriétaire terrien et d’une ex-danseuse de ballet, Gabriela reçut une bonne instruction. Elle se maria en 1876 mais se sépara très vite de son mari.

Femme libre, moderne, elle fut vite attirée par une vie indépendante. Commençant par être actrice de théâtre à Cracovie, elle se dirigea ensuite vers le journalisme, correspondante de journaux de Varsovie.

En 1889, elle arriva à Paris dans le but de continuer sa carrière d’actrice ; elle y resta cinq années, travaillant au sein du réputé Théâtre Saint-Antoine puis du Théâtre de l’œuvre.

Si ces années à Paris ne furent pas couronnées du succès qu’elle espèrait, elles lui apportèrent cependant une solide expérience de la vie. Elle retourna à Cracovie, continuant sa carrière d’actrice de théâtre.

Bientôt, elle se dirige vers l’écriture, publiant ses premiers romans et nouvelles, dont "Jeden dzień z życia róży" (Un jour de la vie d’une rose).

Influencée par les œuvres de Zola, elle se définit, après avoir été de mouvance romantique, comme une représentante du naturalisme, ayant à cœur de décrire la vie quotidienne des gens du peuple.

Son roman le plus abouti fut "Moralnoś pani Dulskiej" (La moralité de Madame Dulska).

Elle se remaria avec un peintre, Stanisław Janowski, et fonda une troupe de théâtre faisant des tournées dans toute la Galicie.

Elle mourut en 1921, laissant une œuvre qui mérite d’être beaucoup plus connue. En tant que femme, elle apparaît comme une personnalité moderne très en avance sur son temps.

Avec Gabriela Zapolska la littérature polonaise est résolument entrée dans la modernité.

Source : https://pologneimmortelle.wordpress.com/2012/05/06/la-litterature-polonaise-en-prose/