Bienvenue à la version béta du nouveau site web de l’Institut Polonais. Ce site est encore en construction et nous sommes désolés pour tous les inconvénients encourus lors de son utilisation. Vous pouvez toujours consulter l’ancienne version du site en cliquant sur ce communiqué.
application-beta-checkbox-info

Colonies de vacances. Moïchele, Yossele et Sroule ; Youzek, Yanek et Franek

littérature

Les deux livres de Colonies de vacances, Mośki, Joski i Srule, en français Moïchele, Yossele et Sroule et Józki, Jaśki i Franki, rendu en français par Youzek,Yanek et Franek, sont réunis pour une toute première fois en un seul volume. Ils ont paru d’abord en Pologne en feuilleton en 1909, dans la revue « Promyk » (Rayon de soleil). Ils ont été inspirés au jeune Henryk Goldszmit, alors encore étudiant en médecine puis pédiatre débutant, par son travail de moniteur dans des centres de vacances d’été organisés par Towarzystwo Kolonii Letnich (Société de Colonies d’Eté), une société philanthropique soucieuse d’offrir à des enfants des quartiers pauvres de Varsovie des séjours à la campagne, dont il est devenu membre dès 1900. Deux centres ont alors été ouverts à cette fin à proximité de Varsovie, l’un situé à Michalowka, l’autre à Wilhelmowka, pour les enfants du prolétariat polonais.

C’est une histoire plein de légèreté où on est plongé dans l’univers extraordinaire des enfants. 150 garçons dont l’imagination semble infinie et l’énergie inépuisable apprennent le monde sous le regard attentif des tuteurs. L’insouciance estivale s’entrelace donc avec de sérieux problèmes et dilemmes des jeunes.

Le contact quotidien avec ces enfants a fourni à Korczak un champ d’observations pédagogiques précieux. Une dizaine d'années plus tard, il dira dans son célèbre traité Comment aimer un enfant : « Je dois beaucoup aux colonies de vacances. C'est là que j'ai rencontré une collectivité d'enfants ; c'est là que j'ai appris, grâce à mes seuls efforts, l'abécédaire de la pratique éducative » (éd. Robert Laffont).

Auteur :
Janusz Korczak, médecin, éducateur et écrivain célèbre (1878-1942), est reconnu comme le précurseur et l’inspirateur de la Convention des droits de l’enfant. Grand témoin de son temps, il s’est battu toute sa vie pour défendre et faire respecter l’enfant. Sa démarche profondément humaniste, son attitude éthique toujours exemplaire, et son œuvre littéraire pour adultes et enfants ont profondément marqué des générations de jeunes Polonais. Pour Janusz Korczak, l’enfant est un citoyen qui doit être considéré avec sérieux, qui est un acteur de son éducation et qui devrait toujours être associé aux décisions qui le concernent.

/ Source : https://www.fabert.com

Edition: Fabert
Traduit du polonais par : Véronique Patte
Date de parution : novembre 2017