Bienvenue à la version béta du nouveau site web de l’Institut Polonais. Ce site est encore en construction et nous sommes désolés pour tous les inconvénients encourus lors de son utilisation. Vous pouvez toujours consulter l’ancienne version du site en cliquant sur ce communiqué.
application-beta-checkbox-info

Converti à Jaffa

littérature

Dans l’Israël de la fin des années 1960, en pleine saison des pluies, deux escrocs désabusés survivent en échafaudant des arnaques au mariage : Robert invente des scénarios qui attendriront les femmes vieillissantes et les feront payer, Jacob jouera la comédie. Leur prochaine cible est un couple de Canadiens : un pasteur protestant et sa femme. Le pasteur, venu en Israël pour convertir des juifs au christianisme, s’apprête à rentrer bredouille dans son pays. L’échec de la mission qu’il s’était fixée le pousse à boire. Jacob prend le missionnaire en pitié et se fait passer pour un juif désirant recevoir le baptême…

Auteur :
Marek Hłasko (1934-1969) – opposant au régime communiste, devenu une légende en Pologne, comparé à Jack Kerouac pour son approche de la littérature et à James Dean pour son destin brûlé : « Un écrivain autodidacte surdoué, un rebelle-né », dit de lui Roman Polanski. Il représente une génération de l’après-guerre. Ses nouvelles, publiées très jeune dans des revues littéraires, lui valent rapidement de devenir le chef de file des « jeunes gens en colère » polonais d’après-guerre.

A 24 ans, il profite d’une bourse d’études à Paris pour échapper au régime communiste. Il passe les dix années suivantes hors du bloc de l’Est. Vie folle et scandaleuse, entre l’Europe, Israël et Los Angeles, où l’invite Roman Polanski. Hłasko meurt prématurément à l’âge de 35 ans dans un hôtel, d’une dose massive d’alcool et de barbituriques.

/ Source : http://mirobole-editions.com/

Edition : Mirobole
Traduit du polonais par : Charles Zaremba
Date de parution : février 2018